amélioration


amélioration

amélioration [ ameljɔrasjɔ̃ ] n. f.
• 1421, rare av. XVIIe; de améliorer, d'apr. lat. jurid. melioratio
1Dr. (au plur.) Ensemble de travaux ou dépenses faits sur un bien et lui procurant une plus-value. impense. Améliorations nécessaires, utiles, voluptuaires. aménagement, décoration, embellissement, réparation. Faire des améliorations dans une maison.
2(XVIIIe) Agric. Action d'améliorer (un sol). améliorant.
3(déb. XIXe) Action de rendre meilleur, de changer en mieux; fait de devenir meilleur, plus satisfaisant. perfectionnement, progrès. Apporter, faire, opérer, réaliser une amélioration. Les « inventions humaines qui tendent à l'amélioration de la vie » (Duhamel). L'amélioration de sa situation, de ses conditions de travail, de son sort, de son état de santé. mieux. Nette amélioration du temps en perspective. éclaircie, embellie. Une amélioration dans les relations de ces deux pays. détente.
⊗ CONTR. Aggravation, 1. dégradation, détérioration.

amélioration nom féminin Action d'améliorer, de s'améliorer ; état qui en résulte, progrès : L'amélioration de la condition ouvrière. Modification, changement qui améliorent : La météo prévoit une amélioration du temps. Technique de compression et d'imprégnation du bois par de la bakélite ou des résines synthétiques. ● amélioration (expressions) nom féminin Amélioration génétique, ensemble des opérations ayant pour objet l'amélioration du potentiel héréditaire des individus d'une population animale. Amélioration de l'habitat, adaptation, totale ou partielle, des locaux d'habitation à des normes de salubrité, de sécurité, d'équipement et de confort. ● amélioration (synonymes) nom féminin Action d'améliorer, de s'améliorer ; état qui en résulte, progrès
Synonymes :
- progrès
Contraires :
- altération
- dégénérescence
- dégradation
- détérioration

amélioration
n. f. Action d'améliorer; fait de s'améliorer.

⇒AMÉLIORATION, subst. fém.
A.— Action d'améliorer; le résultat de cette action.
1. [Suivi d'un compl. déterminatif désignant ce qui est amélioré] :
1. ... le réformisme et l'action syndicale ont obtenu une hausse des niveaux de vie et une amélioration des conditions de travail.
A. CAMUS, L'Homme révolté, 1951, p. 264.
Rem. Syntagmes rencontrés amélioration du sort (d'une personne), de sa condition, de sa santé; amélioration de l'espèce, de la race, de la société, des mœurs; amélioration d'une qualité.
2. [Sans compl. déterminatif (souvent suivi d'un compl. introduit par dans)] :
2. Mon organisation physique et morale prend un peu de ressort; je suis moins affaissé, je recommence à vivre et à penser; j'ai le sentiment intime de cette sorte de renaissance. Je prends plus de confiance en moi-même; j'élève la voix; je prends part aux discussions sur les matières qui s'agitent en ma présence; enfin, il y a une amélioration et un progrès sensible dans le jeu de toutes mes facultés.
MAINE DE BIRAN, Journal, 1814, p. 16.
3. Certes, beaucoup de signes marquent une amélioration par rapport à l'état lamentable où nous avait laissés, à ce point de vue comme à d'autres, la fin de la bataille de France prolongée pendant quatre années. Mais il reste tant à faire!
Ch. DE GAULLE, Mémoires de guerre, Le Salut, 1959, p. 631.
B.— Le plus souvent au plur. Ce qui améliore, embellissement :
4. Au nombre des améliorations, des embellissements de toute espèce qui se sont opérés depuis douze ans, le Marché aux Fleurs n'a point été oublié. Le prolongement du quai de l'Horloge a été pendant long-tems borné par un amas de maisons dont la plus moderne remontait peut-être au douzième siècle.
V. DE JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 3, 1813, p. 184.
Rem. Syntagmes rencontrés faire des améliorations; apporter, opérer, recevoir des améliorations.
En partic.
1. [En parlant d'un texte] :
5. L'expression judiciaire de Pilate, amende, corrige, ne rappelle-t-elle pas les annotations et améliorations dont les éditions critiques surchargent le texte des évangiles?
P. CLAUDEL, Un Poète regarde la Croix, 1938, p. 49.
2. DR. [En parlant d'un bien immeuble] Dépenses en travaux ou en réparations faites sur un bien et qui en augmentent la valeur. Améliorations nécessaires, améliorations utiles :
6. 864. Dans le cas où l'immeuble a été aliéné par le donataire, les améliorations ou dégradations faites par l'acquéreur doivent être imputées conformément aux trois articles précédens.
Code civil, 1804, p. 156.
Rem. Syntagmes rencontrés : améliorations voluptuaires, améliorations agricoles, foncières.
Prononc. :[].
Étymol. ET HIST. — 1421 « action de rendre meilleur » ([Douet d'Arcq] Pièces relatives à Charles VI, I, 415 ds GDF. Compl. : Pour l'amélioration de nos monnoyes); 1510 plur. « réparations (d'une maison) » (Coutume de Chauny, art. 114 ds Nouv. coutumier gén. d'apr. Baldinger ds Z. rom. Philol. t. 67, p. 18 : aucunes reparations, refections ou ameliorations en l'heritage); 1510 id. « somme payée pour les réparations » (ibid., art. 117); rarement attesté av. FUR. 1690.
Dér. de l'a. fr. m. fr. ameillorer (améliorer) d'apr. le lat. melior; supplante le m. fr. ameillorement (XVe s., GDF., COTGR. 1611), améliorissement; suff. -ation (-tion).
STAT. — Fréq. abs. litt. :587. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 1 390, b) 770; XXe s. : a) 494, b) 599.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — BOUCHER 1835. — CAP. 1936. — DELORME 1962. — DUB. Pol. 1962, p. 44, 186. — DUP. 1961. — KOLD. 1902 (s.v. améliorer). — LACR. 1963. — LEMEUNIER 1969. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — MAT. Louis-Philippe 1951, p. 83. — NOTER-LÉC. 1912. — PLAIS.-CAILL. 1958. — ROMEUF t. 1 1956.

amélioration [ameljɔʀɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1421; de l'anc. franç. ameillorer « améliorer » (d'après lat. melior), et -ation.
1 Action de rendre meilleur, de changer en mieux (l'amélioration de qqch., une amélioration); fait de devenir meilleur, plus satisfaisant (une, des améliorations). Changement (en mieux), mieux (n. m.), perfectionnement, progrès. || L'amélioration de qqch., dans qqch. || Amélioration des qualités d'un produit. || L'homme est une machine susceptible d'améliorations. → Perfectibilité, cit. 2. || Légère, nette amélioration du temps. Éclaircie, embellie. || Aucune amélioration du temps en perspective. || Amélioration de l'environnement : mise en œuvre de moyens pour augmenter sa qualité. || Amélioration de la santé. Affermissement, rétablissement. || Amélioration d'un travail. Correction, retouche, révision. || Amélioration des lois, des mœurs. Amendement, réforme, rénovation. || Amélioration du sort des affligés. Adoucissement. || Amélioration dans la situation, la position de qqn. Avancement. || L'amélioration des relations entre personnes, entre pays. Détente. || Il s'est produit une amélioration dans les relations de ces deux pays. || Apporter, faire, opérer, réaliser une amélioration.L'amélioration morale, spirituelle, intellectuelle de
1 Je tâcherais de deviner la distance où nous sommes encore de l'accomplissement total de l'Évangile, en supputant le nombre des maux détruits et des améliorations opérées dans les dix-huit siècles écoulés (…)
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. II, p. 209.
2 Cette impression de progrès inspirait l'optimisme et justifiait l'espoir d'une amélioration plus rapide.
Ch. Seignobos, Hist. sincère de la nation franç., p. 234.
3 (…) inventions humaines qui tendent à l'amélioration de la vie individuelle et sociale.
G. Duhamel, Scènes de la vie future, XII, p. 198.
4 L'amélioration par la souffrance est une supposition chrétienne et je ne suis pas chrétien.
Ch. Péguy, Œ., t. XI, p. 106 à 108.
2 Agric. Action d'améliorer (un sol). Améliorant; abonnissement, amendement, bonification.
3 (1510). Dr. (au plur.). Ensemble de travaux ou de dépenses faits sur un bien et lui procurant une plus-value. Plus-value. || Améliorations faites sur un immeuble par une personne tenue de le restituer. Impense. || Améliorations nécessaires, utiles, voluptuaires. || Faire des améliorations dans une maison, un château, un jardin… Embellissement, réparation, restauration.
5 (…) toutes les réparations et améliorations qu'il aura faites au fond.
Code civil, art. 1634.
6 (…) toutes les améliorations survenues à l'immeuble hypothéqué.
Code civil, art. 2133.
CONTR. Adultération, aggravation, avarie, corruption, déclin, dégénération, dégénérescence, dégradation, dépravation, détérioration, endommagement, perversion, pervertissement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amelioration — may refer to one of the following: Amelioration (health) means to make better or to improve upon most often in context of or in reference to ill health of a person but could also be in reference to healing the land, plant, tree, etc. An… …   Wikipedia

  • amélioration — AMÉLIORATION. s. fém. Progrès vers le bien; meilleur état. Ce bien est délabré, mais avec du temps il est susceptible d amélioration. Il y a une grande amélioration dans l état de ce malade. D insensibles améliorations. f♛/b] Il se dit De ce qu… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Amelioration — A*mel io*ra tion, n. [Cf. F. am[ e]lioration.] The act of ameliorating, or the state of being ameliorated; making or becoming better; improvement; melioration. Amelioration of human affairs. J. S. Mill. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • amelioration — (n.) 1650s, from Fr. amélioration, from O.Fr. ameillorer (12c.), from a to (see AD (Cf. ad )) + meillior (Mod.Fr. meìlleur) to better, from L.L. meliorare improve, from L. melior better, perhaps originally stronger, and related to Gk …   Etymology dictionary

  • Amelioration — (fr.), so v.w. Melioration …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Amelioration — (franz.), Verbesserung, besonders eines Grundstücks; s. Bodenmelioration …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Amelioration — (frz.), Verbesserung, insbes. von Landgütern; ameliorieren, verbessern …   Kleines Konversations-Lexikon

  • amelioration — index amendment (correction), boom (prosperity), correction (change), development (progression) …   Law dictionary

  • Amelioration — Amelioration,die:⇨Bodenverbesserung …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • amelioration — Amelioration. s. f. pl. Action par laquelle on rend une chose meilleure, On est obligé de payer les ameliorations à un possesseur de bonne foy que l on depossede …   Dictionnaire de l'Académie française


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.